Approche de l’inclusion numérique

Notre engagement

Révéler tout le potentiel d’un monde connecté et de l’inclusion numérique en développant et en déployant des solutions de communication abordables, qui stimulent le développement socioéconomique. Par nos produits novateurs et nos solutions d’accès très haut débit, IP et cloud, nous réduirons la fracture numérique et favoriserons ainsi la connectivité à l’échelle mondiale. Les modes de vie et de travail de milliards d’individus se verront transformés, leur qualité de vie améliorée, et leurs opportunités multipliées

Digital Inclusion iconL’inclusion numérique consiste à offrir à chacun la possibilité d’accéder à l’information, l’éducation et l’économie, tout en encourageant la responsabilité environnementale.

L'inclusion numérique et l'accès universel haut débit font partie intégrante de notre portefeuille de produits et de solutions. Ils contribuent à notre vision stratégique, qui consiste à révéler tout le potentiel d'un monde connecté. Notre approche en matière d'inclusion numérique est axée sur les domaines suivants :

Technologie
Le Plan Shift l’entreprise sur les réseaux IP, le cloud et l’accès très haut débit, les innovations des Bell Labs et de nos partenaires. Ce recentrage contribue à façonner l’avenir du secteur, pour rendre les communications plus durables, plus abordables et plus accessibles. Plus spécifiquement, l’accès fixe et mobile (ex. la vectorisation VDSL et les petites cellules), le routage IP, le transport et les plateformes IP comptent parmi nos avancées technologiques majeures. Ernst & Young icon

Recherche
En 2013, Alcatel-Lucent a conduit des recherches pour étudier comment les villes à travers le monde interagissent avec leurs habitants, dans le but d’apporter des réponses aux défis sociaux, économiques et environnementaux d’aujourd’hui. Par le biais de recherches ciblées, les citoyens partagent leur opinion sur de nouveaux services cherchant à améliorer leur vie quotidienne et qui contribuent, entre autres, à réduire le temps d’attente, fournir des prestations de soin et d’éducation à distance ou encore réduire les coûts énergétiques. Ernst & Young icon

Ils se disent également intéressés par une participation active à la définition de ce qui peut rendre leurs villes plus intelligentes. C’est ce que révèle une étude que nous avons menée sur quatre centres urbains qui cherchent à devenir « intelligents » : Chattanooga (États-Unis), Zürich (Suisse), King Abdullah Economic City (Arabie Saoudite) et Wuxi (Chine). En outre, Alcatel-Lucent a conjointement mené une étude avec GSMA Mobile Services au sujet de l’emploi des jeunes.

Lire notre étude sur les villes intelligentes.  >
Télécharger gratuitement notre ebook sur les villes intelligentes— gratuit sur inscription  >

Accès très haut débit
En 2013, Alcatel-Lucent a collaboré avec des gouvernements et des autorités publiques à l’international, en particulier dans les pays émergents, pour promouvoir les bénéfices des plans d’accès très haut débit et encourager l’inclusion numérique. Nous avons également collaboré avec des organisations et institutions internationales. Ernst & Young icon

Éducation et promotion : nous restons leader du mLearning, grâce à notre collaboration avec la GSMA, l’UNESCO, la mEducation Alliance, les banques de développement, les ONG et des organisations internationales telles que les Nations Unies. Nous nous sommes également davantage investis dans le domaine de la télémédecine en 2013, en participant activement au développement de projets avec d’autres partenaires. Ces démarches publiques ont été renforcées par les travaux que nous réalisons avec des gouvernements du monde entier, notamment dans les pays émergents, afin de promouvoir les bienfaits de l’économie et de l’inclusion numériques.

Philanthropie
La Fondation Alcatel-Lucent continue de dispenser une formation aux outils numériques aux jeunes issus de communautés défavorisées à travers le monde. Sa mission première est de répondre au défi mondial de l’inclusion numérique et du développement durable. Pour cela, elle s’efforce de fournir des programmes innovants destinés aux communautés défavorisées du monde entier, grâce auxquels des jeunes, et en particulier des jeunes femmes, peuvent accéder à des programmes d’éducation et de formations élémentaires.

En encourageant l’inclusion numérique, nous renforçons nos liens avec les communautés. Nous créons de nouveaux débouchés pour nos produits et services, et améliorons le quotidien de millions d’individus à travers le monde. Nos activités philanthropiques servent toujours le principe démocratique fondamental qu’est l’accès universel, au travers des technologies de l’information et de la communication (TIC). En collaborant avec les communautés et les universités dans les domaines de l’énergie, de la santé et de l’éducation, nous favorisons l’accès à l’information, la liberté d’expression et le développement socioéconomique. L’expérience nous a appris que l’inclusion numérique est le résultat de plusieurs démarches conjuguées. D’une part, nous ciblons nos produits, solutions, recherches et activités pour des parties prenantes diverses – parmi lesquelles les autorités publiques et les ONG – et d’autre part, nous mettons en œuvre des projets philanthropiques choisis, visant les communautés défavorisées.


Vecteurs de l’inclusion numérique et de l’accès universel

Quelque 2,7 milliards de personnes ont utilisé Internet en 2013, ce qui représente près de 39 % de la population mondiale. Dans les pays émergents, seulement 31 % de la population est en ligne, contre 77 % dans le monde développé. Il existe également un écart entre hommes et femmes. Dans les pays en développement, les femmes sont 16 % moins nombreuses que les hommes à utiliser Internet.¹

Si davantage de personnes accèdent aux communications mobiles, cela signifie aussi que davantage accèdent à l’éducation, l’information, aux services de santé, etc., ce qui favorise la croissance économique et l’égalité hommes-femmes. Beaucoup d’études ont montré que la pénétration mobile avait un impact sur la croissance du produit intérieur brut (PIB)². Individuellement, le PIB par habitant est un indicateur du niveau de vie, qui est associé aux données sur l’espérance de vie et l’éducation pour calculer l’indice de développement humain (IDH).

D’après un modèle développé par les Bell Labs et le Forum économique mondial, l’association d’actions et d’investissements dans de justes proportions peut accroître le taux de croissance du PIB d’un pays émergent classique de 36 %. Par exemple, une augmentation de moins d’un pourcent de l’IDH permet à 440 000 enfants supplémentaires d’accéder à l’éducation, et prolonge de 15 mois l’espérance de vie. La pénétration des technologies mobiles déploie les services de santé dans les zones rurales, favorise la croissance économique et élargit la portée des services publics. En résumé, elle transforme la vie des populations.

En milieu d’année 2013, conscients des avantages socioéconomiques du haut débit, les gouvernements et les fournisseurs de services de plus de 134 pays ont lancé des programmes haut débit nationaux avec des objectifs et des calendriers ambitieux, dans le but d’offrir aux populations un accès haut débit abordable et universel, ainsi que des services mobiles. Bon nombre d’entre eux annoncent même des connexions haut débit à 100 Mbits/s pour tous en 2020. Ces programmes stimuleront l’adoption du haut débit, accéléreront la croissance économique et renforceront la compétitivité nationale.

Cependant, des difficultés demeurent, y compris dans les régions qui se sont fixé des objectifs ambitieux. L’Europe a défini son agenda numérique, mais elle n’en ressent pas encore les avantages. L’écart se creuse entre les capacités des appareils les plus récents (les smartphones, par exemple) et la qualité des réseaux qu’ils utilisent. Le secteur des télécommunications européen a cruellement besoin d’une stratégie plus favorable aux investissements, notamment en infrastructures fixes et mobiles très haut débit de dernière génération.

UIT : Données et chiffres concernant les TIC  >

¹UIT : Données et chiffres concernant les TIC :http://www.itu.int/en/ITU-D/Statistics/Documents/facts/ICTFactsFigures2013-f.pdf
²« Telecommunications and Economic Development », Christine Qiang, Banque Mondiale, 2008.


Accès très haut débit pour tous et partout

Migration dans le cloud
Le très haut débit entraîne une évolution fondamentale de notre secteur. Celle-ci génèrera des possibilités illimitées qui donneront jour à une société ultra-connectée, dans laquelle chacun pourra se connecter à tout, et où les informations, les ressources et les expériences seront accessibles instantanément. Notre portefeuille très haut débit est en mesure d’offrir un accès universel à l’éducation, aux prestations de santé, à de nouveaux services et à d’autres opportunités économiques.

En savoir plus sur nos portefeuilles fixe et mobile  >
En savoir plus sur nos solutions haut débit pour les câblo-opérateurs multi-systèmes.  >

Grâce à notre portefeuille de cœur de réseau basé sur nos technologies IP et cloud, les fournisseurs de services peuvent exploiter tout le potentiel de leurs réseaux de façon économique, en mettant le haut débit à la disposition de davantage de personnes. Ainsi sont réalisés les objectifs haut débit nationaux, tout en générant des avantages sociaux, économiques et environnementaux durables.

En savoir plus sur nos solutions pour les fournisseurs de services  >
En savoir plus sur le très haut débit  >

Très haut débit pour les opérateurs fixes
Nous mettons nos solutions et technologies d’accès fibre et d'accès haut débit, ainsi que la solution fibre la plus performante du marché, au service des fournisseurs de services, des services publics et des gouvernements pour les aider à devancer une demande croissante en très haut débit. Nous sommes le numéro un des technologies DSL, dont la vectorisation, et nous participons à la plupart des grands déploiements de fibre optique dans le monde, soit plus de 160 projets FTTH (fiber-to-the-home, fibre jusqu’au domicile), dont près de 140 font appel à la technologie GPON. Les opérateurs tirent parti de notre expérience pour réduire les risques et les coûts de déploiement, ce dont bénéficient également les communautés du monde entier.

En savoir plus sur nos portefeuilles accès fibre et accès cuivre   >

Vectorisation VDSL2
Lancés par Alcatel-Lucent en 2013, les micro-nœuds VDSL2 permettent un déploiement plus rapide et plus économique de la technologie de vectorisation VDSL2, grâce à laquelle les opérateurs peuvent fournir des services très haut débit via les lignes de cuivre existantes. L’un des principaux avantages de la vectorisation VDSL2 est de se déployer très vite et de respecter ainsi les calendriers des programmes haut débit nationaux et de l’agenda numérique. Petits et discrets, les micro-nœuds peuvent être refroidis passivement et alimentés à distance – ce qui veut dire qu’ils n’exigent aucune source électrique locale.

La technologie de vectorisation VDSL2 réduit les dépenses d’investissement, limite les risques, contribue à la réalisation des objectifs d’éco-responsabilité, et développe de façon économique le haut débit grand public pour pour le secteur des banques, de la santé, du commerce, du mLearning et d’autres services.

En savoir plus sur les micro-nœuds VDSL2  >
En savoir plus sur la vectorisation VDSL2  >
Lire le Blog  >

Accès très haut débit pour les opérateurs mobiles
Si près de la moitié de la population mondiale utilise maintenant la technologie mobile , il reste encore beaucoup à faire pour bénéficier des avantages socioéconomiques de l’accès mobile¹. Avec les petites cellules, lightRadio™ et la technologie LTE, notre portefeuille d’accès très haut débit offre de nouvelles solutions d’accès mobile économiquement viables, disposant des capacités IP utilisées dans le cloud, et permettant davantage d'applications et de services dans les zones défavorisées. Nos activités LTE ont enregistré une croissance de 70 % sur un an et nos petites cellules étaient utilisées par 65 clients dans 45 pays fin 2013, mettant ainsi l’accès haut débit à la portée d’un plus grand nombre de personnes.

En savoir plus sur le très haut débit pour les opérateurs mobiles  >

¹GSMA Global Mobile Economy 2013


Les technologies mobiles rencontrent le cloud

Les terminaux connectés mobiles et l’Internet mobile permettent de connecter une plus grande partie de la populations des pays en développement à des services cloud, leur donnant ainsi accès aux avantages de l’économie numérique. Les opérateurs de réseau peuvent déployer un réseau mobile virtuel permettant d’innover et proposer des services à moindre coût et plus rapidement, et de saisir les nouvelles opportunités prometteuses du cloud.

Notre stratégie d’évolution vers le cloud, qui vise à intégrer le réseau dans le cloud, est possible grâce aux solutions de réseau logicielles (SDN, Software-Defined Networking) et à la virtualisation des fonctions réseau (NFV, Network Functions Virtualization). Nous procédons actuellement à la virtualisation des applications de notre portefeuille mobile, dont le système EPC (Evolved Packet Core), l’IMS (IP Multimedia Subsystem) et le réseau d’accès radio (RAN, Radio Access Network), pour les utiliser ensuite dans le cloud. Les opérateurs peuvent déployer ces applications réseau pour innover plus rapidement, accélérer les déploiements, et entrer sur de nouveaux marchés sous-équipés. Les avantages de la technologie cloud bénéficieront ainsi à davantage de personnes, ce qui stimulera la croissance économique et augmentera la disponibilité et la qualité des prestations de santé, de l’éducation et d’autres services.

En savoir plus : Les technologies mobiles rencontrent le cloud  >
En savoir plus sur la virtualisation des fonctions réseau  >
En savoir plus sur la plateforme VSP (Virtualized Services Platform) de Nuage Networks™  >

Coopération avec clients pour réduire la fracture numérique
Les opérateurs mobiles sont à la pointe du monde ultra-connecté d’aujourd’hui. Ils multiplient les possibilités de connectivité universelle et transforment la vie des gens en leur donnant accès à des services, à l’éducation, aux prestations de santé, etc. Grâce à nos solutions d’accès cuivre et fibre à haute capacité, les opérateurs sont en mesure de fournir davantage de bande passante à davantage de personnes, en contribuant aux programmes haut débit nationaux. L’année dernière, Alcatel-Lucent a pris part à plusieurs projets pour aider certains pays à offrir à leurs populations les avantages socioéconomiques de l’accès très haut débit, des réseaux IP et des technologies numériques.

Pologne
Nous avons remporté le premier projet de réseau haut débit dans la région de Warmińsko-Mazurskie, dans l’Est de la Pologne, dans le cadre du programme haut débit national de ce pays.

D’après l’Union européenne, ce projet entraînera une hausse de 1,38 % du PIB polonais et génèrera chaque année des milliers d’emplois supplémentaires.

Argentine
Nous avons également signé un contrat pluriannuel avec la société de télécommunications publique d’Argentine, Empresa Argentina de Soluciones Satelitales (ARSAT). Ce contrat porte sur la livraison clés en main d’un réseau DWDM 100G. ARSAT est chargé de construire un nouveau réseau de télécommunications national capable de prendre en charge le trafic des différentes activités de l’entreprise, permettre aux bureaux publiques d’accéder à des applications hébergées et à une bibliothèque vidéo nationale, et de fournir des applications haut débit aux écoles, dans les régions isolées et autres.

En savoir plus  >

Canada
Au Canada, nous avons travaillé avec Eeyou Communications Network (ECN), un service de télécommunications à but non lucratif, pour fournir un accès Internet haut débit à 35 000 personnes vivant au sein des communautés Cree natives et des communautés non natives du Nord du Québec. Le réseau fibre optique de 1 400 kilomètres d’ECN introduit des avantages sociaux et commerciaux dans la région, avec par exemple des projets d’e-gouvernement, des services d’éducation et de télémédecine, des téléréunions, ainsi que des opportunités en termes d’emploi, de commerce en ligne, de communication commerciale et de recherche.

En savoir plus  >

Ghana
Surfline Communications déploie le premier réseau commercial 4G LTE permettant de fournir des services haut débit mobile dans les régions urbaines du Ghana, ainsi qu’en Afrique centrale et de l’Ouest. L’Afrique offre des perspectives de croissance majeures dans le domaine de l’accès très haut débit, et ce continent occupe une place considérable dans la stratégie d’Alcatel-Lucent visant à former des partenariats stratégiques avec des opérateurs désireux d’améliorer le quotidien des populations.

En savoir plus  >

Cameroon
YooMee Africa, le principal fournisseur de services Internet haut débit du Cameroun, va étendre ses activités sur de nouveaux marchés africains et réduire la fracture numérique en proposant un accès très haut débit mobile TDD LTE.

En savoir plus  >

« ...Nous prévoyons de déployer au cours des prochaines années la technologie TDD LTE dans d’autres pays où YooMee détient les licences appropriées. Notre travail à l’Université de Douala, qui permet de fournir à 70 000 étudiants et membres de l’établissement un accès Internet haut débit à des prix abordables, témoigne également de notre volonté d’améliorer la qualité de vie en Afrique, en réduisant la fracture numérique. »
Dov Bar-Gera, directeur général
YooMee Africa

Turquie
Turk Telecom, le principal opérateur télécom de Turquie, souhaite étendre son infrastructure fibre haut débit dans toutes les régions du pays, et bénéficier des avantages des technologies dans son réseau central, conformément à sa stratégie de « transformation numérique » pour répondre aux besoins actuels et futurs du pays. Alcatel-Lucent a donc pu lui présenter les points forts de sa technologie 100G et entrer au Guinness™ des records au cours de l’été 2013, avec une transmission de données à 8 térabits par seconde (ce qui équivaut à télécharger 250 films HD par seconde) sur un seul câble fibre optique, dans un réseau commercial.

En savoir plus sur ce pilote 100G record  >
En savoir plus sur notre solution AON (Agile Optical Networking)  >

Luxembourg
Le gouvernement luxembourgeois souhaite faire de son pays le premier centre numérique d’Europe et il a pour cela fixé des objectifs haut débit très ambitieux : des connexions 100 Mbits/s pour tous en 2015, et 1 Gbit/s pour tous en 2020. P&T Luxembourg a déployé la solution d’accès fibre GPON et point-à-point d’Alcatel-Lucent, et étudie comment utiliser son infrastructure DSL (Digital Subscriber Line) existante pour atteindre plus rapidement l’objectif des 100 Mbits/s du gouvernement – en ayant recours à la vectorisation et à la fusion VDSL2 (VDSL2 Bonding).

En savoir plus  >

Suisse
Swisscom déploie notre technologie FTTH (fiber-to-the-home, fibre jusqu’au domicile) pour atteindre son objectif, à savoir, connecter près d’un tiers des ménages suisses à des services haut débit d’ici 2015. Ce déploiement s’inscrit dans le cadre de la stratégie globale de l’opérateur, qui vise à offrir les avantages du très haut débit à 85 % des foyers et des entreprises du pays en 2020, en utilisant à la fois la fibre optique et l’infrastructure cuivre existante.

En savoir plus  >

Solutions de réseaux sous-marins
Les systèmes de câbles sous-marins représentent une solution économique pour accéder à la connectivité, en favorisant le développement socioéconomique des régions isolées et en répondant à la demande croissante en trafic Internet, données et voix partout dans le monde. Alcatel-Lucent a signé plusieurs contrats de modernisation ou de nouveaux déploiements clés en main en 2013 et en janvier 2014 :

Impact dans le monde
Une infrastructure de télécommunications robuste favorise l'égalité grâce à la démocratisation des informations et incite au respect des droits de l'Homme. Notre Groupe a un impact positif sur les populations des pays où il intervient. Alcatel-Lucent met en œuvre des procédures et des politiques qui prônent l'emploi de personnel local, l'évaluation des fournisseurs locaux, la réduction de l'impact environnemental via notre approche en matière d'inclusion numérique ; tous ces éléments permettent de promouvoir des actions visant à améliorer la qualité de vie des populations à travers le monde. Nous utilisons des indicateurs environnementaux, sociaux et économiques pour évaluer l'impact de nos actions. Nous évaluons ainsi le succès de nos initiatives en matière d'inclusion numérique, entre autres sur la base du temps dédié à l'utilisation de la technologie, de l’amélioration de la qualité de vie, des changements sociaux et bénéfices environnementaux au sein de la communauté, ainsi que des bénéfices en termes d'image et de revenus.

Droits de l’homme et démocratie

Notre engagement

L’amélioration des capacités de communication d’un pays a des répercussions positives sur l’ensemble de sa population. Elle génère des opportunités, participe au bien-être culturel et économique, et favorise la démocratie. Nous avons la ferme conviction que des services de communication fiables, abordables et accessibles au plus grand nombre sont indispensables au développement socioéconomique.

Dans les pays où elle est présente, notre entreprise se conforme aux normes, lois et règlementations locales, particulièrement en matière de droits de l’homme. Dans sa sphère d’influence, Alcatel-Lucent soutient et respecte :

  • la Déclaration universelle des droits de l’homme ;
  • les principes directeurs relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme ;
  • les dix principes du Pacte Mondial des Nations Unies ;
  • la Déclaration de l’Organisation Internationale du Travail relative aux principes et droits fondamentaux au travail ;
  • les principes directeurs de l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques à l’intention des entreprises multinationales.

Nos politiques et procédures prévoient l’embauche de personnel local, l’évaluation des fournisseurs locaux, la réduction de l’impact environnemental et des programmes de développement pour aider les communautés qui nous accueillent à vivre mieux.

Pour en savoir plus sur les droits de l’homme, reportez-vous aux chapitres Capital humain, Chaîne d’approvisionnement et Éthique  >

Afin de tenir notre engagement concernant l’accès universel, nous réalisons des recherches et des études de marché pour identifier les besoins locaux.

Étude de cas : haut débit en Nouvelle-Zélande
En février 2012, Alcatel-Lucent et des acteurs nationaux majeurs ont par exemple mis en œuvre en Nouvelle Zélande un modèle conçu par les Bell Labs, pour évaluer l'impact d'un accès haut débit. Ce projet fut rendu possible grâce aux investissements dans le très haut débit et l’initiative Rural Broadband menée à l'échelle du pays. Cette étude a montré qu'en permettant notamment le télétravail, la visioconférence, le suivi de patients à distance, la formation en ligne et même la gestion en ligne du bétail, ces investissements généreront une hausse du PIB de la Nouvelle-Zélande de plus de 5 milliards de dollars sur 20 ans. Elle a par ailleurs mis en lumière le fait que les bénéfices du très haut débit et de la Rural Broadband Initiative compensent largement l'impact du déploiement de ce type de réseaux sur le PIB. Nous avons continué à étendre ce modèle Bell Labs et son application en 2013.

En savoir plus sur notre étude sur la Nouvelle-Zélande  >

mLearning et télémédecine pour améliorer l’accès aux services de santé et à l’éducation
À l’heure où plus de 90 millions d’étudiants dans le monde sont inscrits à des programmes d’enseignement supérieur – chiffre qui devrait atteindre 150 millions en 2025 – les systèmes éducatifs ont besoin de méthodes et d’outils nouveaux pour assurer leur mission et ouvrir l’accès à l’éducation et aux avantages qu’elle génère. La formation mobile ou mLearning présente à cet égard un intérêt certain, en particulier dans les pays en développement et les zones rurales où il devient possible de suivre un enseignement malgré une infrastructure médiocre et un accès aux ressources restreint.

En 2013, Alcatel-Lucent est resté très actif dans le domaine du mLearning et s’est également intéressé à la télémédecine, tout en explorant les projets d’innovation sociale. Nous avons joué un rôle déterminant dans la mise en œuvre d’un projet de télémédecine ambitieux destinés aux diabétiques du Sénégal, en partenariat avec l’Union internationale des télécommunications, l’Organisation mondiale de la santé, le gouvernement du Sénégal, l’UNFM (Université Numérique Francophone Mondiale), des partenaires locaux et des entreprises privées du secteur des TIC et de l’industrie pharmaceutique. La gouvernance et le projet sont en cours de préparation, pour un lancement prévu en octobre 2014.

Parmi ses activités et initiatives dans les domaines du mLearning et de la télémédecine en 2013, Alcatel-Lucent a adhéré à l’Alliance for Affordable Internet (Alliance pour un Internet abordable), un regroupement d’organisations des secteurs privés et publics, et de la société civile qui a pour vocation de favoriser un accès Internet fixe et mobile abordable dans les pays en développement. Le Groupe a également signé le Broadband Manifesto de la Commission sur le haut débit des Nations Unies, de même que 48 membres de la Commission et d’autres grandes figures de l’industrie, de la société civile et de la famille des Nations Unies.

« Le rôle primordial du haut débit doit être au cœur de tout système de développement durable allant au-delà de l’année 2015, pour que tous les pays – développés ou en développement – puissent participer à l’économie numérique mondiale. »
Broadband Manifesto